J’apprends à méditer avec les mantras

Nouvel épisode de la série « J’apprends à méditer »

Le Tome 2 – « J’apprends à méditer avec les mantras » est proposé depuis le 1er mai 2021 en version Ebook ou Broché.

Ce nouvel épisode de la série « J’apprends à méditer » vous permettra de découvrir les mantras et d’apprendre à les utiliser lors de votre pratique de méditation. Je vous propose dans ce livre de porter un regard différent sur ces chants méditatifs qui peuvent apporter le calme mental et la paix intérieure, en dehors de toute pratique ésotérique ou religieuse.

Outre la découverte de l’univers des mantras et de leur pratique, vous allez également voyager au cœur de 50 mantras que j’ai sélectionnés avec soin dans les traditions bouddhistes, hindouistes ou yogiques, et que j’ai mis en relation avec les phases lunaires.

Vous pourrez tous les retrouver dans ma mantrathèque ou par ici !

INTRODUCTION DU LIVRE « J’APPRENDS A MEDITER…AVEC LES MANTRAS »

MON EXPERIENCE DES CHANTS DE MANTRAS

« Assise en tailleur sur le tapis dans la pénombre, une étole sur les épaules pour ne pas nous refroidir après notre séance de kundalini Yoga, mon professeur met de la musique et nous invite à répéter en boucle cette phrase incompréhensible pour moi « Ad Gure Name – Jugad Gure Name – Sat Gure Name – Siri Gure Deve Name ». J’ai adoré ce moment et ce chant m’a accompagné tout au long de la soirée. Il parait que cela s’appelle un « mantra »…

Les semaines suivantes, j’attendais cet instant de grâce qui me faisait tant de bien. Quand je rentrais chez moi, mon fils m’attendait dans son lit pour le dernier câlin du soir et me demandait de lui chanter le mantra de ma séance de yoga qui nous servait ensuite berceuse. 10 ans après, il s’en souvient encore !Je ne savais pas pourquoi je ressentais un tel apaisement, ni à quoi servaient les mantras, mais j’ai compris pendant cette période qu’ils avaient du sens à s’introduire dans ma vie.

Ma rencontre avec Amma en 2016 a aussi favorisé le développement de ma pratique des chants de mantras lorsque j’ai découvert les bhajans, ces chants de dévotion, au Zénith de Toulon, entourée de 9.000 personnes, expérience que j’ai renouvelée lors d’un stage sur la méditation IAM dans le centre Lou Paradou à Tourves. Si Amma est une divinité pour certains, elle est aussi décriée par d’autres… Pour moi, peu importe. Cette rencontre autour du darshan m’a apporté énormément de réconfort, notamment lorsqu’elle m’a susurré quelques mots indiens sucrés au creux de l’oreille. Mon cœur s’est alors connecté à son amour inconditionnel, et tout s’est amplifié lorsque le son OM a rempli cette immense salle : une vague d’énergie intense nous a alors traversés et a rallumé tout ce qui pouvait alors être éteint au plus profond de nos êtres. Des fidèles d’Amma avaient organisé des bhajans tout au long de ces trois jours : nous pouvions seulement les écouter ou participer en chantant, dansant, en nous recueillant, en vibrant… Tous les ressentis étaient démultipliés par la ferveur collective et mon cœur était rempli d’émotion et d’amour. Outre le plaisir de faire l’expérience d’un voyage magique autour des sonorités indiennes, associer les mantras à la notion d’ouverture du cœur est vraiment devenue une évidence pour moi. Ils m’aident à me connecter à une conscience élevée afin de faire l’expérience de la Joie et de sa Paix intérieur. Il n’est pas nécessaire d’être hindouiste et de croire en des divinités surnaturelles pour ressentir cette énergie positive lorsque les vibrations des cœurs s’entremêlent.

Ma collection de CD de bhajans s’est agrandie et ma famille a commencé à apprécier ces musiques qui rythmaient mon quotidien, même si nous ne partageons pas tous les mêmes gouts en matière musicale avec des adolescents à la maison !

En parallèle, je me suis formée à la méditation selon la philosophie Bouddhiste tibétaine auprès de Lama Lobsang Samten, moine bouddhiste tibétain fondateur du centre Paramita au Québec et en France. J’ai alors découvert une autre sorte de mantras porteurs de messages, d’intentions positives et qui participent au bien-être et au développement du meilleur de soi. Ils peuvent alors être chantés ou murmurés. J’adorais écouter Lama Samten réciter ses mantras en voiture lorsque je le conduisais vers des conférences, ou lorsque nous nous promenions.

Lors de mon séjour au Ladakh en 2019, j’ai découvert l’utilisation des mantras dans les pratiques bouddhistes et tous les symboles qui en découlent dans les drapeaux de prières ou les moulins à prières tibétains qui diffusent un message de paix et d’harmonie, ou encore dans les tablettes de mantras en bois utilisées par les moines. A mon retour, j’ai cherché à en savoir plus sur les mantras, tout en étant soucieuse de ne pas me perdre dans toutes ces cultures. Ils ont ainsi intégré ma pratique de méditation quotidienne et trouvé tout naturellement leur place dans le jeu de cartes méditatives « Voyage vers l’harmonie » que j’ai créé en 2019 puisque toutes mes séances de méditation se clôturent par le chant d’un mantra.

Lorsque j’anime des ateliers ou des séjours, je propose des soirées de Om shanting ou de chants de mantras. Les participants sont toujours un peu curieux, sceptiques, voir craintifs de chanter des sons dont ils ne comprennent pas le sens. Souvent, j’ai besoin de rassurer les personnes sur cette pratique qui est laïque et non ésotérique. Une fois les premières minutes de gêne passées, quand les personnes ouvrent leur cœur en lâchant-prise avec le regard des autres, elles en redemandent ! La pratique collective des chants de mantras rend exponentiel leurs pouvoirs ! Alors oui, je vous invite à sortir des clichés pour faire connaissance avec les mantras, à laisser tomber les préjugés : il n’est pas obligatoire de porter un turban blanc, de revenir d’un ahsram, d’avoir un mâla à la main pour ressentir la douceur des mantras et tenter l’expérience des chants de mantra. Il suffit juste d’ouvrir nos consciences et surtout nos cœurs!

Allez, je vous invite à présent à vous lancez avec moi dans cette découverte ! »

SOMMAIRE DU LIVRE

A noter : le Tome 3 – « J’apprends à méditer avec les bols chantants » devrait voir le jour en 2022!