Publié dans personnalités inspirantes

Pierre Rabhi et la Sobriété heureuse

Quel plaisir d’écouter Pierre Rabhi nous parler en mars 2015 à Mazan de la transition écologique indispensable pour espérer un avenir meilleur !

 

Soyons tous un colibri et prenons notre part dans la défense de la planète ! Il n’y a pas de petit geste !

Pionnier de l’agriculture écologique en France, Pierre Rabhi est un agriculteur, philosophe et auteur français né en Algérie. Empreints de sagesse, ses écrits se vendent à des milliers d’exemplaires.

L-enfant-du-desert

Pierre Rabhi naît sous le nom de Rabah Rabhi le 29 mai 1938 à Kenadsa, dans le sud de l’Algérie. Perdant sa mère à l’âge de 4 ans, il est confié par son père à un couple de Français. Peu de temps après, il part à Oran avec sa famille adoptive. Converti au christianisme à l’âge de 16 ans, il adopte le nom de Pierre. Cette décision jette malheureusement un froid sur sa relation avec son père biologique. Alors que la guerre d’Algérie éclate en 1954, il se retrouve également rejeté par son père adoptif, fâché de le voir critiquer le maréchal Alphonse Juin.

images (2).jpg

Peu de temps après, il débarque à Paris où il s’engage comme ouvrier spécialisé dans une usine où il rencontre Michèle, sa future épouse. Rêvant de retourner aux sources, ils s’installent en Ardèche en 1960 pour se lancer dans l’agriculture. Pierre Rabhi et sa femme achètent leur propre ferme et font leurs premières expériences en agriculture biodynamique, tout en élevant des chèvres. Ils réussissent à vivre et à élever leurs 5 enfants malgré les difficultés et commencent à se faire un nom dans la région.

Au début des années 1980, Pierre Rabhi part au Burkina Faso, où il crée un centre de formation en agroécologie à Gorom-Gorom. Débordant d’idées pour protéger l’environnement, il imagine le concept « Oasis en tous lieux » en 1992 et fonde l’association Terre & Humanisme en 1994. Ses nombreuses actions le font remarquer auprès des grandes institutions et il est appelé à participer à l’élaboration de la Convention de l’ONU sur la lutte contre la désertification en 1997.

Partisan de l’altermondialisme, il est de plus en plus sollicité pour participer à des conférences à travers le monde. En 2007, il réalise son initiative la plus connue en fondant, avec le réalisateur Cyril Dion, le mouvement international pour la terre et l’humanisme, appelé plus tard le « Mouvement Colibris ».

images (1).jpg

J’essaie chaque jour de me connecter à la « sobriété heureuse » dont parle tant Pierre Rabhi.

Et vous, que vous évoque cette expression ?

🙏🌸 Shanti 🌸🙏🌸

Auteur :

Enseignante Méditation spécialisée dans la relaxation sonore avec les bols chantants, je vous propose des ateliers, des stages, et des voyages en Inde du nord autour de ces sujets qui me passionnent !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s